Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
My Heartbeat For Life

My Heartbeat For Life

Menu
Les années douces ( 2009 ) ( manga ) ~ une rencontre inattendue

Les années douces ( 2009 ) ( manga ) ~ une rencontre inattendue

 

Pour vous mettre dans le bain de la fête de la Saint Valentin,  demain,  j'aimerais vous faire partager un manga qui a une histoire atypique :  << Les Années Douces >>.

Ce manga est l'adaptation du roman japonais d'Hiromi Kawakami, en 2000, sous le titre << Sensei No Kaban >>  (  littéralement : ' Le Cartable Du Maître ') .

Puis en 2009, Hiromi Kawakami collabore avec le mangaka Jiro Taniguchi  pour illustrer son roman dans un format de bande dessinée japonaise en deux volumes .

<< Les Années Douces >> est édité par Futabasha ( Japon ) & Casterman-Écritures ( France ) .

Couverture des deux tomes  <<  Les Années Douces >> ( Édition Casterman-Écritures )  |  Illustration : Jiro Taniguchi

Couverture des deux tomes << Les Années Douces >> ( Édition Casterman-Écritures ) | Illustration : Jiro Taniguchi

 

Résumé :

Tsukiko, une trentenaire célibataire , fréquente son bistrot habituel où elle va rencontrer un sexagénaire qui a une certaine élégance... Cet homme n'est autre que son ancien professeur de japonais quand Tsukiko était lycéenne...

À cet instant, une belle amitié qui les liera par des retrouvailles spontanés qui vont marquer les moments forts de cette histoire atypique...

Un extrait du début de l'histoire où Tsukiko revoit son ancien maître, pour la première fois.  (  illustré par Jiro Taniguchi,  édition Casterman-Ecritures.  )

Un extrait du début de l'histoire où Tsukiko revoit son ancien maître, pour la première fois. ( illustré par Jiro Taniguchi, édition Casterman-Ecritures. )

 

Avis : 

<<  Les Années Douces >> est un excellent manga que je conseillerai absolument pour un public d'adolescents et d'adultes.

Les principaux protagonistes solitaires partagent , ensemble, des nombreux événements avec un mutuel respect et d'une pudeur présente sans tomber dans les clichés de la relation aîné/jeune . On y apprend un peu plus sur les personnages principaux, petit à petit, afin de comprendre leurs évolutions respectives dans l'histoire.

Au fil de la lecture,  on y retrouve le beau graphisme de Jiro Taniguchi qui a très bien réussi à vivifier l'écriture d'Hiromi Kawakami avec beaucoup de subtilité.

L'histoire nous laisse une douceur nostalgique afin d'apprécier cet oeuvre japonais unique en son genre avec sa culture et son mode de vie actuel.